La maladie des Gnous 

Vous ne le saviez pas encore, mais les gnous sont [presque] tous atteints d'une grave maladie, la MRA.
 
Cette maladie semble toute récente, mais contamine toute la population Gnou. On ne sait pas encore comment elle se transmet. Est-ce par rayonnement, par petite bête porteuse (virus), par contact direct entre gnous ? On commence pourtant à privilégier une piste: ce serait par voie orale que la MRA se transmet. Il s'agit donc d'une MST (maladie sonore transmissible). Cette infection est tellement virulente qu'elle se propage même aux autres couches de la population (ceux qui n'ont pas la chance d'être des gnous). La durée d'incubation n'a pas encore été déterminée avec précision.
Malheureusement, on ne connaît pas encore de traitement efficace contre la MRA. La recherche fondamentale est en cours, mais ça peut durer encore longtemps avant de disposer d'un traitement efficace. Pour nous aider à lutter contre cette terrible maladie en constante progression, vous pouvez envoyer vos dons au SLG-Club qui les reversera (en infime partie) aux organismes de recherches médicales.
La MRA, dite Maladie de la Radiotéléphonite Aiguë, se caractérise chez le gnou infecté, par l'incessant besoin obsessionnel de sortir son radiotéléphone (appareil également connu sous l'appellation GSM - acronyme anglais qui signifie "Gnou Sound Mobile") et de communiquer à toute heure et à n'importe quel endroit. On peut reconnaître les individus les plus atteint actuellement par la taille imposante de leur appareil. 
Le stade suivant de la maladie se caractérise par une miniaturisation très poussée du mobile, car il vient directement se greffer sur leurs oreilles. Le stade final quant à lui se caractérise par la greffe d'un énorme accessoire sur les deux oreilles. On parle alors du stade "Casque de Mickey en phase terminale". 
Ci contre une gnoutte (Delphine) qui est arrivée à ce stade là très rapidement après son premier contact avec certains gnous (aux vacances à la Mer). 
Le gnou Sylvain développe quant à lui une forme particulière de stade terminal de la MRA. N'ayant pas trouvé de "Casque de Mickey", il a du trouver une autre méthode encore plus forte pour faire face à ses pulsions irrépressibles. Les autres gnous espèrent que cette forme de la MRA n'est pas contagieuse.

Le Chef des gnous est également très atteint, mais d'une façon bien particulière. C'est peut être lui qui est à l'origine de la contamination des autres gnous (et même si c'est pas lui, il faut bien trouver un coupable !).

De nombreux autres gnous sont touchés par la MRA, comme par exemple le gnou Franz ou bien la gnoutte Sonia.
Maintenant que vous avez été sensibilisés à cette forme de maladie, vous verrez les pages gnous d'un autre oeil, car il y a très peu de pages où on n'apercoit pas de trace de la MRA sur les photos des gnous. 
 


La recherche pour cette terrible maladie avance grandement. 
Découvrez le Chef des gnous et son accolyte de toujours, le Professeur Denis, qui ont accepté de faire les premiers tests curatifs (le dépistage a été fait depuis fort longtemps !) pour soigner la MRA.


 © Laurent Bruder - 07 / 2003