The Land 

The Land, ou alors "Titine" pour les intimes, est une fidèle amie et accompagnatrice des Gnous. Elle porte également un autre nom: UMT (Ultime Matériel de Transport).

On peut l'emporter dans n'importe quelle circonstance, même dans les conditions météo les plus difficiles.

En été, elle a beaucoup soif, et parfois elle a même besoin de refroidissement, surtout après des efforts physiques important. Dans ce cas, il faut démarrer une Opération Vapor Lock. C'est pour cela que vous la verrez souvent avec le capot ouvert. A noter qu'un dépôt de brevet est en cours auprès de l'INPI, concernant un système de refroidissement du carburateur (et de tout ce qu'il y a autour). Ce système permet au conducteur d'actionner lui même, depuis son poste de pilotage, un jet de liquide thermique (breveté lui aussi) au bon endroit du carburateur.

Parfois, on a l'impression qu'elle change de couleur, histoire de mieux se faire remarquer !



La légende raconte que l'aventure est au bout de la Land.  Ceci est particulièrement vrai lorsque The Land va faire un tour dans les Montagnes. Certains se souviendront d'une mémorable opération de récupération d'un relais violemment éjecté par The Land (probablement à cause des vibrations importantes qui sont produites lorsqu'elle est en action) !

Justement, c'est dans les Montagnes que The Land se sent le plus à son aise. C'est à ce moment là qu'a lieu la métamorphose: elle fait surgir brusquement de son arrière train une excroissance qui peut aller jusqu'à 12 mètres.  Quelques minutes plus tard, elle évolue dans un monde de rêves.... (fumage de moquette ?).

The Land commence à s'approcher de la retraite. Effectivement, on a vu des gnous préférer le TGV (Transport des Gnous Vifs)  pour partir en Vacances à la Mer, plutôt que d'y emmener "Titine".

Mais la retraite de la Land n'est pas encore à l'ordre du jour. Une année à la Montagne, on a pu apercevoir le Gnou Polo qui lui choisissait de nouveaux pneus. Ce qui veut dire qu'il lui reste (pneumatiquement parlant) bien 10 ans à vivre !

Mais une autre année, toujours à la Montagne, Titine a eu beaucoup moins de chance. En pleine progression dans les pentes raides pour accéder aux sommets, elle a décider de ne plus continuer pour raisons mécaniques personnelle. Il a alors fallu l'évacuer d'urgence vers un centre de soins pour Land.

Le Chef des Gnous a pris l'habitude de garer The Land n'importe où dans le chemin. Ici on l'a retrouvée un Dimanche matin, stationnant depuis plusieurs heures en plein milieu de la route.  Le Chef des Gnous a eu beaucoup de mal à s'expliquer avec les forces de l'ordre ce jour là, jusqu'à ce qu'un Gnou en moto soit venu à son secours !

 



 © Laurent Bruder - 01 / 2001